Aquitaine Cap Métiers

Bannière
< retour

Actu

L’apprentissage du français parmi les priorités de la politique d’intégration

Le comité interministériel à l’intégration, réuni par le Premier ministre le 5 juin, a défini quatre priorités de la politique d’intégration, au premier rang desquelles figure l’apprentissage du français.

Le dossier de presse diffusé à l’issue de ce conseil interministériel indique qu’à partir de 2019, le volume de cours de langue pour les étrangers s'installant légalement en France (réfugiés notamment) sera doublé, passant de 200 à 400 heures.

Des cours spécifiques d’une durée de 600 heures seront également mis en place pour les publics ne sachant ni lire ni écrire, et des offres de gardes d’enfants seront développées pour faciliter la présence aux formations des jeunes parents.

Les étrangers qui auront atteint le niveau visé (A1) à l’issue de leur formation linguistique pourront bénéficier d’une certification attestant leur compétence linguistique pour une recherche d’emploi ou une entrée en formation.

Les quatre priorités de la politique d’intégration

• La maîtrise de la langue française
• La formation civique pour le partage des valeurs de la société française et la participation à la vie de la société.
• L’accès à l’emploi : les réseaux d’entreprises seront mobilisés pour mettre en relation des demandeurs d’emploi et des offres adaptées à leurs talents et à leurs compétences.
• La prise en compte de certaines situations particulières, comme celle des réfugiés qui bénéficieront d’un accompagnement social et administratif renforcé pour les aider dans les démarches des premiers mois qui suivent l’obtention du statut.

► Consulter le dossier de presse