Aquitaine Cap Métiers

Bannière
< retour

Actu

Examens professionnels du second degré : de grandes disparités de choix de spécialités entre les filles et les garçons

La Direction de l’évaluation, de la prospective de la performance (Depp) publie une note sur les résultats aux examens professionnels du second degré (CAP, bac pro, brevet d’études professionnelles…) en 2017. Cette note confirme les grandes disparités de choix de spécialités entre les filles et les garçons.

Pour l’année 2017, 539 800 diplômes professionnels ont été délivrés, soit un taux de réussite de 82,4 % (en baisse par rapport à l’année précédente). La baisse la plus importante vient du Baccalauréat professionnel.
 

Les examens professionnels se divisent en deux catégories le niveau V ( CAP, BEP et mention complémentaire) et le niveau IV (Baccalauréat professionnel, brevet professionnel).
Le CAP , principal diplôme du niveau V regroupe environ 170 spécialités, mais la plupart des candidats suivent les mêmes filières avec une répartition très sexuée : le secteur « production » compte 82 % de garçons et les filles sont majoritaires dans les spécialités de services comme le « CAP petite enfance », « coiffure esthétique »,  « cosmétique ».

À spécialité équivalente, les filles ont de meilleurs résultats aux épreuves. Pour le baccalauréat professionnel, principal diplôme du niveau IV, là encore la répartition entre les spécialités est très genrée : une centaine de spécialités existent, mais 6 lauréats sur 10 se positionnent sur 11 d’entre elles. Les filles sont encore majoritaires dans les filières de services et quelques spécialités de production comme « métiers de la mode - vêtements », « métiers du cuir » et les résultats aux examens sont là aussi meilleurs que ceux des garçons.
La parité est atteinte dans quelques spécialités comme « laboratoire contrôle qualité », « bio industries de transformation » ou encore « prothèse dentaire ».
 

►En savoir +